11Août

Photo de Guillaume de Germain sur Unsplash


La cinquantaine, 5 questions qu’on se pose à son approche

1. Est-ce que je fais ce que j’aime ?

Qu’on se le dise honnêtement, il arrive qu’on ait choisi la sécurité au détriment de la passion. Les jeux sont faits, la vie a suivi son cours et on arrive bientôt à une nouvelle gare… celle de la cinquantaine. Objectivement, on sait en son for intérieur si on désire poursuivre sa route sans descendre du train ou si on veut mettre le pied sur le quai… pour imaginer une nouvelle destination. Le choix existe. Il est parfois trop tard, et ce, pour toutes sortes de raisons, mais on peut combler l’envie de changement par des loisirs près de nos passions.

2. Ai-je fait tout ce que je voulais faire avant mes 50 ans ?

Je vous arrête tout de suite ! 50 n’est qu’un nombre et certainement pas une fin en soi. Je vous accorde qu’un certain nombre de maux commencent à poindre et que plusieurs activités de la « bucket list » glissent vers l’inaccessible, mais tant d’autres demeurent à notre portée. Armé d’un peu plus de patience pour les apprentissages et les entraînements, presque rien d’impossible si la forme physique et la santé sont bonnes.

3. Combien de temps vivrai-je encore ?

Rien à faire ! Personne ne sait et c’est très bien comme ça. On peut regarder les moyennes de longévité, mais à quoi bon ? La vie ! C’est elle qu’il faut cultiver. Ralentir de temps à autre et observer silencieusement. Aimer son être et son avoir, oublier la longueur du temps et s’attarder à sa qualité. On jase, là…

4. Pourquoi ai-je parfois l’impression de ne pas compter autant qu’avant aux yeux des autres ?

Cela dépend de ce que vous créez dans votre vie. Tout vient des efforts que vous mettez à rester pertinent. De plus, il faut se garder informé ; évoluer avec la technologie et son utilisation, savoir naviguer… Aujourd’hui, tout passe par les réseaux sociaux. D’autre part, l’approche de la cinquantaine nous fait s’interroger sur ce besoin d’être au sommet en tout temps. On a envie d’aventure, oui, mais aussi de se permettre de contempler, de regarder les plus jeunes briller et de les admirer.

5. Où sont passées toutes ces années ?

En voilà une question ! Que ferez-vous avec le reste de votre vie ? Une bien meilleure, celle-là !

Marie-Andrée Robichaud est propriétaire de CV de Qualité, une entreprise spécialisée en création et en amélioration de CV. Ayant toujours aimé écrire et améliorer sa culture générale, elle a su développer également des compétences en rédaction de documents éducatifs et en sous-titrage pour les malentendants. Extrêmement connectée à la musique et aux arts visuels, elle en tire beaucoup d’inspiration et d’énergie créative.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *