22Août

Photo par Aron Visuals sur Unsplash


5 raisons qui font qu’on s’éparpille

Les temps qui courent — comprendre ici, la pandémie du COVID-19 — sont plus que déstabilisants pour tous. Par contre, la pause forcée que cet événement nous impose nous donne quelque chose de précieux : du temps. Pourquoi ne pas en profiter pour retaper votre CV ? Je vous parie que ça vous trotte dans la tête depuis un bout déjà… mais vous vous dites…

Je manque de temps. Je ne sais pas où il va, mais j’ai l’impression de n’accomplir que l’essentiel et de ne jamais toucher à mes projets personnels.

Tout le monde dispose du même nombre d’heures dans une journée, mais l’utilisation que chacun en fait varie énormément.

Voici, une liste de 5 raisons qui font que vous perdez du temps sans vous en rendre compte. Vous serez peut-être surpris du temps qu’on peut retrouver quand on regarde les faits bien en face.

La planif et la discipline. Ne partez pas sans elles.

La planification, c’est comme un régime alimentaire sain. Si on ne la suit pas, on ne peut pas s’attendre à des résultats positifs. En même temps, la planification, ça s’apprend. Trop serrée, elle devient stressante et trop lâche, elle n’a pas assez d’impact pour créer une différence.

Il n’y a rien de militaire à planifier une journée entière de temps à autre.

Cela implique qu’on se discipline en matière d’horaire et d’assiduité, mais immédiatement, on obtiendra un résultat tangible. Tout part d’une décision ferme de respecter ce qu’on a planifié et hop ! Résultats ! Il en va de même pour les projets personnels, quoique, par expérience, il est préférable, sans être obligatoire, de dédier des journées entières à ceux-ci. On peut alors se laisser emporter par sa créativité et son plaisir sans avoir à s’interrompre.

Les objectifs. Quand c’est clair, c’est clair !

Les voyages sans destination précise, c’est pour les vacances. Si on veut aller quelque part en particulier, on doit connaître le nom de la ville ou du lieu que l’on veut atteindre. Pareil pour les projets et les tâches. Il ne suffit pas de dire : « Il faudrait qu’on nettoie le garage ». C’est trop vague et ça tombe dans la catégorie du souhait. Un vrai objectif se dirait comme suit : « Mon objectif est que le garage soit propre dans exactement 2 semaines à partir d’aujourd’hui et je vais y mettre 2 heures par jour, les lundis, mercredis et samedis, jusqu’à ce que j’aie terminé. » On peut changer les journées par la suite, pourvu que le temps soit respecté.

Les distractions virtuelles. (tic, toc, tic, toc…)

Si vous êtes honnêtes, vraiment honnêtes, n’y a-t-il pas des moments où vous pourriez être productifs, même un tout petit peu, et que vous passez à surfer sur Facebook, Instagram, Pinterest, YouTube et autres ? Pour certains, la perte de temps est massive et tellement peu enrichissante en fin de compte. Posez-vous la question : « Si je mets bout à bout tous les moments où j’ai le nez collé à mon écran de téléphone, combien de temps ça fait ? » « Qu’est-ce que j’aurais pu faire d’autre ? »

De plussi vous ne contribuez pas à ces réseaux et que vous ne faites que les regarder, vous êtes spectateurs de la vie des autres, rien de plus.

Combien d’autres vidéos de bébés animaux adorables avez-vous besoin de regarder ? On ne parle pas ici de bannir les visites sur les réseaux sociaux, mais de les restreindre. À vous de découvrir votre degré de dépendance…

Les obligations

Elles sont là pour de bon, celle-là ! Par contre, il y a moyen de mieux les planifier, de les regrouper avantageusement, de ne pas les interrompre avec les éléments cités plus haut et de les espacer quand c’est possible. J’ai récemment décidé que je ne laverais le bain que toutes les deux semaines et… la planète tourne toujours ! La planification et la discipline interviennent à nouveau dans cet aspect de la vie, mais être un adulte, c’est ça.

La vie et ses imprévus

On peut la percevoir comme un train impossible à arrêter qui file à toute vitesse, ou choisir de faire des pauses et de débarquer (du train) ou du train-train… Les imprévus, il y en a et il y en aura toujours. Que fait-on alors ? On respire, on se sourit et on refait sa planification. Il est aussi préférable de se pardonner les moments de lâcheté occasionnelle ; les victoires et les résultats atteints sont encore plus glorieux quand on a su se discipliner.

Du même coup, je vous le dis, une personne décidée trouvera toujours moyen d’atteindre son but. Alors, si vous n’arrivez nulle part, il est certain que la fermeté de votre décision et votre degré d’engagement sont à examiner.

Marie-Andrée Robichaud est propriétaire de CV de Qualité, une entreprise spécialisée en création et en amélioration de CV. Ayant toujours aimé écrire et améliorer sa culture générale, elle a su développer également des compétences en rédaction de documents éducatifs et en sous-titrage pour les malentendants. Extrêmement connectée à la musique et aux arts visuels, elle en tire beaucoup d’inspiration et d’énergie créative.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *